Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

protection des sites

  • Protection des sites : les ambitions de l'Etat

    Dans les Yvelines, la protection des sites concerne 63 sites classés et 91 sites inscrits, soit 12,7 % du territoire. Le dernier site classé est le côteau de la Jonchère en 2001 pour 55 ha.

    Durant la première décennie des années 2000, l'Etat a engagé certains moyens pour classer de nouveaux sites. Finalement rien ne s'est fait. Est-ce à dire que tout projet de classement a été abandonné ?

    Loin s'en faut. Une circulaire du 7 juillet 2011 demande à tous les préfets d'actualiser la liste indicative des sites majeurs restant à classer. C'est l'occasion de connaître les ambitions de l'Etat sur ce sujet.

    Les projets de classement sont donc les suivants :

    • la plaine de Jouars, perspective du château de Ponchartrain,
    • la vallée de la Vaucouleur,
    • le réseau des étangs et rigoles de Versailles, dit la "rivière du roi",
    • le Pays d'Arthies et les buttes d'Arthies (majoritairement situés dans le Val d'Oise).

    Ces projets qui ne sont pas nouveaux restent d'actualité, mais leur périmètre pourrait être revu. L'Etat a en effet constaté les difficultés de gestion posées par les grands sites classés et ne souhaite pas ajouter à ses services un charge de travail supplémentaire alors que les moyens ne suivent pas.

    Rappelons qu'il s'agit de la servitude la plus lourde qui puisse être imposé à un propriétaire foncier au titre de la protection du paysage. Et bien entendu, il n'y a pas de contrepartie...