Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

OIN Seine Aval

  • Ecoquartier Mantes-Rosny : enquête publique en cours

    Le projet d' "écoquartier fluvial" sur les communes de Mantes-la-Jolie et Rosny-sur-Seine (78) est soumis à enquête publique du jeudi 13 juin au samedi 13 juillet inclus.

    Monsieur Reihard Felgentreff a été nommé en qualité de commissaire enquêteur. Le dossier d'enquête est consultable dans les mairies des deux communes.

    L'enquête publique porte à la fois sur :

    - la mise en compatibilité des documents d'urbanisme,

    - la déclaration d'utilité publique de la ZAC "écoquartier-fluvial",

    - le parcellaire à exproprier.

    Le site du projet couvre une surface de 205 hectares en bords de Seine. 84 parcelles sont incluses dans le périmètre de la ZAC, dont 31 qui restent à exproprier. L'autorité expropriante sera l'Etablissement Public Foncier des Yvelines.

  • Modification du POS de Magnanville

    Pour la huitième fois, la commune de Magnanville (78) procède à une modification de son Plan d'Occcupation des Sols approuvé en 1982. Un record !

    Cette fois-ci, la modification porte sur une friche industrielle dans le quartier des Brosses, lequel appartient à un périmètre juridique de l'OIN Seine Aval.

    La création d'une zone de plan de masse UPM sur une unité foncière d'environ 1,1 ha permettra la réalisation d'une opération mixte de logements et de services. 130 logements dont 25 % de logements locatifs sociaux sont prévus. Voici donc une véritable opération de renouvellement urbain sans emprise nouvelle sur des espaces agricoles ou naturels!

    Un premier arrêté avait annoncé une enquête publique du 29 janvier au 1er mars 2013. Il a été annulé et remplacé par un second arrêté. L'enquête publique est désormais prévue du lundi 18 février au jeudi 21 mars.


  • ZAC Ecopôle (78) :mise à disposition de l'étude d'impact

    L'étude d'impact de la ZAC Ecopôle à Carrières-sous-Poissy et Triel-sur-Seine sera mise à la disposition du public à compter du 6 juillet prochain.

    Le dossier pourra être consulté au siège de la communauté d'agglomération des Deux Rives de Seine (CA2RS) et de l'EPAMSA.

    Le public pourra formuler ses observations  sur un registre.

  • Modification du PLU de Bonnières-sur-Seine

    Le Plan Local d'Urbanisme de Bonnières-sur-Seine (78) approuvé en 2007 va être modifié.

    La modification doit permettre de réaliser des logements et d'accueillir des commerces sur la place de la Libération et ses abords. Une réorganisation du stationnement est envisagée.

    Une enquête publique est ouverte du 14 mai au 15 juin 2012.

  • LNPN : la décision est prise

    Ce 12 avril, le Réseau Ferré de France (RFF) a rendu publique la décision de son conseil d’administration quant aux suites qu'il donne au projet de Ligne nouvelle Paris-Normandie. Sans surprise aucune, RFF a décidé de poursuivre le projet de la LNPN et de lancer les études préalables à l’enquête publique.

    En ce qui concerne les caractéristiques du projet, RFF opte pour

    . une ligne nouvelle dédiée à la circulation des voyageurs (et non du fret) avec une vitesse cible de 200 km/h entre Paris et Mantes et 250 km/h à l’ouest de Mantes,

    . des voies dédiées entre Paris et Mantes sur lesquelles circuleraient notamment les trains sans arrêt entre Paris/La Défense et Mantes,

    . une gare nouvelle dans le secteur de Nanterre La Folie connectée au futur métro du Grand Paris, au RER A et au futur RER E,

    . une mise à quatre voies de la section entre Mantes et Epône,

    . un tracé de ligne nouvelle à rechercher dans l’enveloppe des options de passage des scénarios A, B et AB (c’est-à-dire un point de bifurcation situé à Evreux, Rouen ou entre les deux),

    . une gare nouvelle à Rouen sur le site de Saint-Sever.

    Différents points ne sont pas tranchés et doivent être approfondis, notamment :

    . l’implantation d’une gare nouvelle dans le secteur d’Achères / Confluence,

    . l’augmentation de la capacité du réseau au niveau du nœud de Mantes (autrement dit l’étude de solutions alternatives au contournement)

    . les enjeux environnementaux et agricoles, en étudiant les mesures à prendre pour éviter ou compenser les impacts du projet.

    C’est donc décision importante qui vient d’être prise, mais les étapes à franchir sont encore nombreuses d’ici l’enquête publique. La question financière pour ne considérer que celle-ci, a été évoquée au cours du débat public mais n’a pas reçu de réponse. Qui aura les moyens dans les prochaines années de lancer un tel projet dont le coût est évalué de 10 à 15 milliards d’Euros ?

    La décision de RFF peut être téléchargée sur le site de la commission particulière de débat public : http://www.debatpublic-lnpn.org/

  • LNPN : compte-rendu et bilan du débat public

    Le débat public relatif à la ligne Ligne Nouvelle Paris Normandie s'est achevé le 3 février dernier.

    A la suite de ces trois mois de débat, la commission particulière de débat public vient de publier un compte-rendu et la commission nationale du débat public, un bilan du même débat public.

    Le compte-rendu et le bilan rapportent les attentes et les craintes des acteurs du débat public. Y figurent en bonne place les problèmes qui motivent l'opposition des organisations professionnelles agricoles d’Ile-de-France au projet de LNPN ; à savoir la consommation et la fragmentation des espaces agricoles de la vallée de la Seine et du Mantois.

    Maintenant c’est à RFF de prendre une décision quant à la poursuite, la modification ou l'abandon de ce projet. Le contexte électoral se prête-t-il à une réflexion sereine sur l'opportunité de ce couteux projet (entre 11 et 15 milliards €) ? On peut en douter...

    Cette décision est attendue d’ici le 21 juin 2012. 

    Le compte-rendu et la synthèse du débat peuvent être téléchargés sur le site de la commission particulière de débat public : http://www.debatpublic-lnpn.org/